mardi 10 février 2009

Carrément macarons !


J'étais très sceptique concernant les macarons. La confection de ces charmants petits gâteaux tenaient à mon sens davantage de la magie que de la pâtisserie et il fallait être sorcière pour maîtriser les collerettes et autres ganaches ! J'étais prête à m'avouer vaincue avant d'avoir commencé. Mauvais état d'esprit ! Le macaron ne relève pas d'une incantation. J'avais complètement tort. Et heureusement ! A moi ces petites merveilles ! Il ne me faudra plus attendre d'être invitée à un mariage pour en déguster de toutes les couleurs... Quoique je m'avance peut-être ! Pour le moment, je ne me suis aventurée que dans la réalisation de macarons au chocolat fourrés à la fraises. Eh oui, pour qui s'aventure sur ce site, je suis très monomaniaque. Tout d'un coup très chocolat, puis tout aussi subitement 100 % girly, 100 % fraises. Est-ce dû à la présence d'un magnifique pot de confiture de fraise dans mon frigo ? Sûrement !

Faire de beaux et de bons macarons, c'est possible sans technique de perlimpinpin. Un peu de bon sens, une calculatrice et c'est parti !

Pourquoi une calculatrice ? Pour faire des règles de 3 ! Tout est question de proportions et de petits trucs.


J'ai pris :
- 107 g. de blancs d'oeufs (3 blancs en fait)
- 27 g. de sucre en poudre
- 240 g. de sucre glace
- 134 g. de poudre d'amande
- 16 g. de cacao en poudre
- 1 c. à c. de jus de citron
- 1 pincée de sel
- 40 gouttes de colorant rouge
- 10 gouttes de colorant vert


Monter en neige dans le robot les blancs d'oeufs, le sucre en poudre, le sel et le jus de citron jusqu'à ce qu'ils soient bien fermes. Ajouter les colorants (pourquoi colorer du chocolat ? Parce que le résultat est plutôt brun pâle et que j'avais envie de macarons bien marrons), puis le sucre glace, la poudre d'amande et le cacao (que j'avais mélangés et remixés - rien à voir avec une compil' ;-) pour être sûre de la finesse de l'ensemble) sur les blancs d'oeufs en neige. Mélanger jusqu'à ce que l'appareil soit souple et brillant (je l'ai fait au robot, sans maryse, sans corne, ça a marché).

Remplir une poche à douille de pâte à macaron (je n'avais pas de poche à douille, j'ai pris un sac de congélation). Sur une feuille de papier sulfurisé, former des boules de 3 à 4 cm de diamètre (avec cette quantité de pâte, j'ai pu réaliser environ 50 coques). Laisser sécher 20 minutes à température ambiante (plutôt sèche).

Cuire à 150° C pendant 12 minutes. La collerette est apparue au bout de 6 minutes, je m'en souviens, j'ai fait des bonds devant la porte du four !

Verser un peu d'eau sur la plaque du four en soulevant la feuille de papier sulfurisé pour aider les macarons à se décoller facilement, puis laisser refroidir.

J'ai farci mes macarons pour moitié de confiture de fraises et de Nutella pour l'autre moitié. Ben oui, je n'ai pas réalisé de ganache... En fait, j'étais tellement persuadée que mes macarons seraient bons pour le chat (qui a été le grand déçu de l'histoire) que je ne m'étais pas lancée dans quelque chose d'extraordinaire. Pressée de goûter mes petites merveilles, j'ai fait avec les moyens du bord et tout le monde a été ravi : ces macarons sont beaux et délicieux.


Cette recette de macarons chocolatés fourrés à la confiture de fraise m'a permis de jouer au Click gourmand # 1 de Carole sur le site Top Miam.