mercredi 4 mars 2009

Autoriser l'activation des cookies ? ... ça dépend desquels ! Oui pour les cookies au chocolat blanc, noix de cajou, citron et piment doux ;-)


J'ai relu l'histoire du Petit Poucet et en dehors de la fin qui me plaît toujours autant, ce conte mériterait un complet dépoussiérage pour intéresser les jeunes d'aujourd'hui. Quoi qu'il en soit, cette histoire de chaussures magiques me botte beaucoup ;-) !

D'abord parce que les bottes de sept lieues, c'est écologique. Finie l'essence au prix de la truffe, les stations services tellement vilaines (quoique sans elles, a pu les pauses pipi qui amusent toujours beaucoup nos amis les mâles), les gros 4x4 pollueurs sensés donner de la prestance... Et surtout, les bottes, c'est beau (oui, autre sujet qui fâche ceux qui viennent de Mars). Oui, l'armoire en est pleine et j'ai suffisamment de paires de chaussures, bien plus que mes deux charmants petons ne peuvent porter en même temps. C'est aussi vrai que je ne les mets que rarement puisqu'elles ne sont pas assorties à mes tenues (ben oui, je n'ai jamais rien à me mettre ;-)). Pour en revenir au Petit Poucet, lui il a de chouettes bottes. Mais si, elles sont virtuelles, c'est comme Matrix, il vole dans l'espace youhou... Ok, complètement has been le Petit Poucet.

Bon, ce qui me chagrine le plus, c'est le coup de la mie de pain pour retrouver le chemin de la maison. Davantage de chances de trouver son chemin avec un GPS (la Playstation pour les sérieux, bip bip bip biiiiiiiiiiiiip ouais j'ai trouvé mon chemin, jsuis trop fort !). En tout cas, moi j'aurais bien vu des cookies à la place des miettes de pain (z'avez vu l'intro des héros principaux de l'histoire, saut périlleux, triple salto arrière, même pas mal ? ;-) ). C'est rond comme des cailloux et très très trop bons. Si je les fais blancs, le Petit Poucet les retrouvera plus facilement. Seul bémol, le coup des bêtes affamées qui vont les manger encore plus vite que des miettes de pain sec. En même temps, si le conte est trop modifié (des cookies à l'arsenic), on n'en arrivera jamais aux fameuses bottes ;-) ! Alors, pour tenter de dissuader les vilaines bêtes sauvages croqueuses de cookies, je vais y ajouter une pointe de piment. Eh eh eh. Dans le pif, les sales bêtes ! Mais pas trop quand même, parce que dans la vraie vie, j'aimerais bien pouvoir goûter à mes petits gâteaux quand même...



Ingrédients :
- 90 g. de sucre semoule
- 90 g. de cassonade
- 1 c. à c. d'extrait de vanille
- 80 g. de beurre légèrement microondé
- 1 oeuf
- 260 g. de farine
- 1 levure chimique
- 1 pincée de sel
- 200 g. de chocolat blanc
- 70 g. de noix de cajou salées
- le zeste finement râpé d'un demi citron jaune non traité
- 1/2 c. à c. de piment doux




On touille tous les ingrédients, d'abord les sucres, la vanille, le beurre un peu fondu mais pas trop, l'oeuf. Puis on rajoute la farine, la levure et le sel. On touille bien, la pâte est épaisse, ça demande un peu plus de forces, c'est excellent pour les biceps (toutouyoutou). Et on rajoute la garniture des cookies. Quoi, 200 grammes de chocolat blanc ? Ouais bon, hein, après l'effort (mes biceps sont affreusement endoloris, si c'est vrai ;-) ), le réconfort. Et puis, mes cookies le valent bien (si vous avez besoin d'autres prétextes, n'hésitez pas à les chercher pendant le temps de cuisson). Les noix de cajou sont salées, ce n'est pas une erreur : c'est cette pointe salée qui donne bon goût aux cookies. Concernant le piment doux, franchement, il relève à merveille le côté acidulé du citron. Et ce n'est pas du Tabasco ! Le parfum ressemble d'ailleurs beaucoup à celui du paprika, encore que celui-ci soit légèrement plus ambré. Mais bon, vraiment pas de quoi faire peur à des bêtes sauvages...



Où en étais-je ? Je me suis perdue dans ma forêt de digressions, dis donc...

Alors, une fois la pâte bien mélangée, on fait des petits tas à la cuillère ou à la main que l'on dépose sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Pendant ce temps, on préchauffe le four à 170° C.

Puis on enfourne les plaques (2 pleines pour cette quantité de pâte), 8 minutes seulement.

Pendant la cuisson, on se concentre sur l'été qui est encore loin, la plage et les bikinis aussi, bref sur toutes les raisons qu'on a de dévorer des cookies sans se poser de questions...

10 commentaires:

Elra a dit…

OMG Miettes,
My husband and my son will absolutely love this cookies.
cheers,
elra

tallula a dit…

magnifiques cookies. je suis totalement fan de tes recettes!

Philo a dit…

Je découvre ton blog grâce à ton commentaire et je craque sur tes supers cookies !

Helene a dit…

Oh quel beau cookie. Que j'aimerais y goûter. Ils ont l'air tellement délicieux.

piroulie a dit…

J'ai adoré ton commentaire et tes remarques désopilantes sur le petit poucet
tes cookies ont l'air délicieux et disparaitraient bien plus vite que les miettes de pain !!!!!

bloga2 a dit…

C'est clair, j'autorise a donf l'activation de tes cookies !

sandyneige a dit…

original le melange des saveurs ...
je gouterai bien ^^

Pénélope a dit…

ils sont beaux tes cookies !!
Moi j'arrive pas à chaque fois à la cuisson, ils s'étalent de tout leur long !

Par contre, j'ai vu aussi que tu aimais le style cupcakes alors si tu veux participer à mon concours sur le thème de ce mini cake suit moi ici : http://1-trace-2-moi.over-blog.com/article-28627783.html

Audrey de FLAGRANTS DÉLICES by tambouillefamily a dit…

cookie très alléchant dis moi, mon homme craquerait pour bien moins grâce au chocolat blanc, je pense qu'avec tous les autres petites choses qui sont avec lui, font de tes cookies des petits gâteaux bien gourmands, originaux et sans doute savoureux !

Anonyme a dit…

tiger flour relinquished systemos consult planhttp guptait declaring hemma sorting recovery
masimundus semikonecolori