mercredi 18 mars 2009

Il était une fois... les viennoiseries !

Pour Elra...


Assises côte-à-côte sur le manche d'une vieille casserole en fonte dont le contenu fumant emplissait leurs narines d'un délicieux parfum, la Fée Unrégime, la Fée Bli, la Fée Dodo et la Fée Nomène devisaient au sujet de la pâte feuilletée en contemplant un panier de viennoiseries toutes plus alléchantes les unes que les autres. Il y avait des chaussons aux pommes, des pains au chocolat, des escargots aux pépites de chocolat et même des croissants aux amandes !

La Fée Unrégime, toujours très à la page en matière de calculs de calories au miligramme près du plus improbable aliment comestible (les rognures d'ongles par exemple, quelle horreur !), expliquait que manger des viennoiseries coûtait cher en points selon la méthode W (méthode qui a déjà fait ses preuves pour diminuer l'embonpoint de son porte-monnaie) et qu'on ne l'y reprendrait plus.

La Fée Bli, sa meilleure amie et pourtant jamais du même avis, trouvait qu'il n'y avait pas de mal à se faire du mal... pardon, du bien, de temps en temps et en quantités raisonnables !

La Fée Dodo bâillait à se détacher la mâchoire : "pfff, faire une pâte feuilletée, c'est long... et si fatiguant à faire" ! Il faut dire que la Fée Dodo était une incorrigible paresseuse, prétextant toujours une RTT ou un imprévisible mal de dos pour ne rien faire.

La Fée Nomène, à des années lumières du débat qui agitait ses amies les fées, se débattait avec le couvercle de la casserole qui emprisonnait depuis déjà un bon bout de temps son jupon en dentelle fine qui sortait à peine de la teinturerie générale "Cinq à Elfes". Elle maugréait sur son manque de chance habituel et, d'un coup de baguette magique accidentel, envoya un sort en direction du panier de viennoiseries en même temps qu'elle dégagea son jupon de sous le couvercle de la casserole en fonte...

"Oh non !" crièrent en coeur la Fée Unrégime, la Fée Bli et la Fée Dodo ! "Mais qu'est-ce que j'ai encore fait", s'exclama la Fée Nomène... D'un battement d'ailes, elle s'approcha pour constater les dégâts (elle avait toujours sur elle un constat, la compagnie d'assurance lui en avait fourni une bonne pile, son malus était aussi long que l'avenue des Champs Elysées à Paris, ils se félicitaient d'ailleurs de ne pas avoir trop d'assurés du même acabit...). Les viennoiseries étaient intactes. Cependant, elles avaient rétréci d'un coup, devenant aussi petites que des jouets pour enfants !

La Fée Dodo soupira "Tout ce boulot pour ça... je le savais bien que faire de la pâte feuilletée ne servait à rien". Elle s'envola en direction du canapé pour une sieste bien méritée après une telle mésaventure.

La Fée Unrégime semblait relativement heureuse : "Le nombre de calories est divisé d'autant ! Nomène, tu es un génie ! Je pourrais presque me laisser aller à goûter un chausson aux pommes, un escargot aux pépites de chocolat, un petit pain au chocolat et un croissant aux amandes... à la suite" !

"Mais, ils ont peut-être maintenant un goût de jus de dragon" ! pleurnicha Fée Nomène (qui pensait aussi à son jupon tout taché).

"Grmomch... pach du tout..." répondit Fée Bli, tellement gourmande qu'elle avait saisi ce prétexte pour goûter les méfaits de Fée Nomène. Elle commença par un chausson aux pommes : il était délicieux !

Ingrédients pour réaliser des chaussons aux pommes :

- de la pâte feuilletée,
- 1 grosse pomme,
- quelques gouttes de jus de citron jaune,
- 1 poignée de raisins secs,
- 1 sachet de sucre vanillé,
- 1 c. à s. de cannelle,
- 1 c. à s. de poudre d'amande,
- 1 jaune d'oeuf pour la dorure.

Eplucher la pomme, la détailler en petits cubes. Les arroser de jus de citron. Ajouter les raisins secs. Mettre le tout au micro-ondes, puissance maximale, 4 minutes. Ecraser grossièrement à la fourchette, verser le sucre vanillé, la cannelle puis la poudre d'amande. Réserver.

Former des cercles de pâte feuilletée à l'aide d'un verre. Déposer une petite cuillère de farce sur la pâte, souder en apuyant légèrement avec le pouce. Poser les chaussons sur une feuille de papier sulfurisé.

Dorer les chaussons à l'oeuf. Verser quelques amandes effilées sur le dessus.

Enfourner 15 minutes à 225° C.

Ingrédients pour réaliser des escargots aux pépites de chocolat :

- de la pâte feuilletée,
- une poignée de pépites de chocolat,
- un jaune d'oeuf pour la dorure.

Jeter une poignée de pépites de chocolat sur un rectangle de pâte feuilleté. Passer un coup de rouleau à pâtisserie sur les pépites pour mieux les faire adhérer à la pâte. Rouler la pâte en forme de boudin. Couper des tranches de 2 cm d'épaisseur.

Déposer les escargots sur une feuille de papier sulfurisé. Les dorer avec le jaune d'oeuf.

Enfourner 15 minutes à 225° C.


Ingrédients pour réaliser des petits pains au chocolat :

- de la pâte feuilletée,
- des bâtons de chocolat noir,
- un jaune d'oeuf pour la dorure.

Réaliser de longs rectangles de pâte. Déposer un petit bâton de chocolat au sommet du rectangle. L'entourer de pâte. Ajouter un deuxième bâtonnet de chocolat. Rouler la pâte.

Dorer à l'oeuf.

Enfourner 15 minutes à 225° C.


Ingrédients pour réaliser des croissants aux amandes :

- de la pâte feuilletée,
- des amandes effilées,
- un jaune d'oeuf pour la dorure.

Réaliser un long rectangle de pâte feuilletée. Y découper des triangles dans la longueur obtenue, de petite largeur. Rouler les triangles en commençant par le bord le plus large et en terminant par la pointe.

Dorer à l'oeuf. Déposer quelques amandes sur le dessus.

Enfourner 15 minutes à 225° C.


La pâte feuilletée qui a servi de base à cet assortiment de mini viennoiseries est issue de la recette de la pâte feuilletée inversée telle qu'elle a été inventée par Pierre Hermé. Pourquoi cette recette ? Il existe des dizaines de recettes toutes plus alléchantes les unes que les autres. Comment se décider, puisqu'il faut bien choisir... Un mot m'a décidée. C'est le mot : "arachnéen", un mot qui n'a rien à voir avec la cuisine et partant, s'il n'a rien à voir avec la cuisine c'est que son emploi est forcément justifié !

Pierre Hermé écrit la chose suivante : " La pâte feuilletée inversée diffère de la pâte feuilletée classique en ce sens que la première détrempe, qui habituellement se trouve emprisonnée dans la seconde, est ici à l'extérieur. Cette méthode permet d'obtenir une pâte qui non seulement se travaille plus facilement et supporte des tours doubles - ce qui va beaucoup plus vite - mais gonfle beaucoup à la cuisson en donnant un feuilletage arachnéen, somptueux et très subtil, croustillant et fondant à la fois..." (ça donne envie et c'est vrai !)

J'ai scrupuleusement respecté toutes les indications données par Pierre Hermé. La recette est relativement facile à faire, mais trèèèèèèèèèèèèès longue (prévoir au moins 7h de temps, entre la préparation et le repos, je ne vous parle même pas de la réalisation des viennoiseries en question). Cette recette se trouve dans les ouvrages de Pierre Hermé, je n'ai rien inventé. Je pourrais la recopier ici, sauf que c'est presque aussi long que de la faire ;-) ! J'enverrai donc une copie à qui me la demandera. Et traduite en anglais, si Elra (ou quiconque d'autre) me le demande ! ;-) Peut-être même en allemand, à condition d'être vraiment très, très, très gentil. Mon service de traduction s'arrête là !

***************

Elra, I hope you'll present your friends to me. I know some people who nowadays live in California, but what an amazing chance if it was them ! Anyhow I would be very happy to send them some news from France. Special thanks to you for all your nice comments.

30 commentaires:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Mmmhhh, de merveilleuses viennoiseries! J'adore trop ça... Une gourmandise extra!

Bises,

Rosa

Isabelle a dit…

ça prend aussi des biscottos pour la pâte feuilletée, alors les calories sont dépensées bien avant de les manger.Donc aucune culpabilité de ma part !
tes viennoiseries sont vraiment très belles :)

Katherine Aucoin a dit…

I would love to sample these for breakfast! Mmmmmmmmm!

Botacook a dit…

Quelle jolie histoire gourmande! Je croquerai bien un petit quelque chose, moi ;)

Sara a dit…

These look so pretty, I love anything that contains almonds!

Lucy a dit…

Layers & layers of goodness, just look beautiful... great baking ;-)

clémence a dit…

plein de délicieuses gourmandises à grignoter...

les 2 gourmands a dit…

la fée risette et la fée toi du bien sont au firmament devant tant de gourmandises et d'inventivité...

Pralines et Canelés a dit…

En voyant tes photos, je me dis que j'ai bien fait d'ajouter ton blog à mon lecteur il y a quelques jours... Il faut vraiment que je me mette à la pâte feuilletée ! Je vais jeter un oeil sur le web pour voir si je trouve la recette que tu évoques.

Elra a dit…

I made pâte feuilletée, completed with 6 turns. Not sure wether it comes out good with all of those layer. Now, its in final resting (I'll leave it until tomorrow). Sorry can't post it today as I promise. Hopefully next week. We'll see.

Your pastry look absolutely delicious, and mouth watering. Hmmm!
Cheers,
elra

chafin a dit…

Encore une histoire!!!! Je suis venue par hasard vous voir et j'y reviendrai!!!!! je veux connaitre la suite de l'histoire!!!! et encore des photos! encore une recette!!!! Merçi Bisous

Catherine a dit…

J'adore ...

Sacha a dit…

Belle histoire , belle recette on est bien chez toi !

Elyse a dit…

These look delicious!

Irene a dit…

Oh, delicious!

Mamina a dit…

Tes viennoiseries et tout ce qui les entoure sont trop bien. je me suis régalée à te lire.

Kitchen Victim a dit…

Quelle réussite, une fois de plus !
Tu as tous les talents: tu cuisines à merveille, tes photos sont superbes et tes textes originaux.
Continu de nous régaler.

Elodie

tallula a dit…

j'ai adoré ta petite histoire ! et bravo pour ces petites viennoiseries !!!

ptite_loutre a dit…

Oh là là ça donne envie d'un rayon de soleil en terrasse un dimanche matin ensoleillé avec un trèèsss bon thé et tout plein de confiture, et du jus de fruits frais et tout plein de temps pour se délécter !!!

natalia a dit…

Miette ! How much have you done lately ? Everything is so beautiful and accurate !! You are really good !!! I'd love your PH recipe in any language but not if you have to waste too long for it !!

applemini a dit…

Encore une fois très très appétissant ce blog.
Les papillons sont superbes.
une jolie idée pour agrémenter une assiette de mignardises.

Helene a dit…

C'est magnifique.

tini a dit…

Une recette de viennoiseries superbement racontée et tout aussi gourmande!!

Ash a dit…

These are look total yum!!

Pénélope a dit…

je croquerais bien dans ces mini pains au choco comme la jolie petite fée !!

J'ai hâte de découvrir ta participation à mon petit concours !

biz bonne semaine

Aurélie a dit…

mmmh, ils ont l'air extra ces petits pains...... Très beau et appétissants ! Tu es alsacienne?

Miette a dit…

Voici la recette de la pâte feuilletée inversée selon Pierre Hermé :

Pour la 1re détrempe :
- 190 g. de beurre mou
- 75 g. de farine

Pour la 2e détrempe :
- 175 g. de farine
- 7 g. de fleur de sel
- 60 g. de beurre fondu
- 7 cl d'eau
- qqs gouttes de vinaigre d'alcool

***

1re détrempe : mélanger la farine et le beurre jusqu'à obtenir une boule. L'aplatir en un disque de 2 cm d'épaisseur, l'entourer d'un film et réserver 1h30 au frigo à 4° C.

2e détrempe : mélanger tous les éléments en ajoutant peu à peu l'eau (la quantité d'eau peut varier en fonction du pouvoir d'absorption de la farine). Lorsque la pâte est homogène, l'aplatir en un carré de 2 cm d'épaisseur. Entourer d'un film et réserver 1h30 au frigo.

***

Lorsque les 2 détrempes ont reposé, aplatir la 1re en un disque de 1 cm d'épaisseur. Poser la 2de au centre et rabattre les arcs du cercle de la 1re détrempe sur la 2de pour l'emprisonner parfaitement. Etaler ce carré en tapant du poing sur toute la surface. Utiliser ensuite le rouleau à pâtisserie et, en partant du centre, aller doucement sur les bords pour former un rectangle vertical dont la longueur est égale à 3 fois la largeur. Rabattre le 1/4 inférieur du rectangle de manière à ce que le bord inférieur arrive à la moitié du rectangle. Faire de même avec le 1/4 supérieur : les 2 petits côtés du rectangle se retrouvent bord à bord au centre. Plier la pâte en 2 par le milieu : c'est un "tour en portefeuille", dit aussi "tour double". Mettre ce rectangle à la verticale de manière à ce que la pliure se trouve à gauche et aplatir légèrement. Envelopper d'un film et réfrigérer 1h.

Aplatir la pâte en l'écrasant un peu avec le poing, puis étaler avec le rouleau (pliure toujours à gauche) à la verticale, pour obtenir un rectangle d'une longueur égale à 3 fois la largeur. Plier la pâte de la même façon que la 1re fois et remettre au frigo 1h, enveloppée d'un film.

Etaler la pâte de la même manière (au poing puis au rouleau), mais cette fois en repliant le 1/3 inférieur sur le 1/3 central du rectangle et le 1/3 supérieur sur le 1/3 central : on obtient un carré. Laisser reposer 1/2 heure au frigo enveloppée d'un film avant de l'étaler d'un côté puis de l'autre afin de l'allonger uniformément.

Véro a dit…

Oh c'est sublime ! Quel travail ! Félicitations.
Il n'y aurait pas une fée livreuse dans le groupe pour m'en apporter un lot ?

Flo a dit…

J'en prendrai bien une demi douzaine de chaque, bravo on dirait qu'ils sortent de chez le boulanger!

mari de la dinette a dit…

une vraie réussite et quelle mise en scène !