lundi 2 mars 2009

Fleur de Chine à la pistache et la canneberge



Quelqu'un saurait-il me dire pourquoi cette délicieuse brioche formée d'escargots traditionnellement farcis d'un mélange composé notamment d'amandes moulues, s'appelle un chinois ? Non... A vrai dire, moi non plus. Et je n'ai pas trouvé d'explication qui tienne la route. Alors j'ai laissé parler mon imagination... Cette pâtisserie est alsacienne. Et en alsacien, escargot se dit "schnack".

Il était une fois... un gourmand non alsacien tombé un jour en émoi devant les viennoiseries gourmandes exposées derrière la vitrine d'une belle boulangerie. Inspiré, il demande à la boulangère : "Je prendrais bien un... un quoi, comment appelez-vous ces brioches, ces escargots " ? "Ach ja, un schnack do" ? "Un quoi... un chna" ? La boulangère, lassée par ces questions de béotien, fatiguée par sa dure journée de labeur, a dû hausser les épaules et n'a pas corrigé. De son côté, le touriste a trouvé que franchement un chna, c'était bon. Il en a probablement parlé autour de lui, y compris à des enfants, peut-être même les siens : "Quoi, un chna, mais papa, ça ne veut rien dire !" (les enfants ne tournent pas autour du pot pour dire les choses genre "certes, c'est sans doute probable, mais j'attire votre respect sur une autre formulation qu'il conviendrait l'employer et qui s'adapterait sans doute fort mieux à la situation..."). : "Ouais, ça n'existe pas, un chna. Tu as mal entendu, c'était sans doute ch'nois... chinois, quoi"...

Comme l'alsacien. Du chinois pour celui qui ne connaît pas ;-) "... Si quelqu'un(e) a une autre version, je suis preneuse !

Bref, passons aux choses sérieuses.

J'ai tenté le coup du chinois ;-). Avec des pistaches en poudre à la place des amandes et des canneberges à la place des raisins. Parce que j'avais envie de manger quelque chose de vert et qui ne soit pas des épinards ! Les pistaches, c'est beau, c'est bon et c'est vert. Parfait. En plus, ça remplace très bien des amandes. Les canneberges, c'est rouge (sans blague ;-)). Le rouge et le vert font heureux ménage (non, mon chéri, pas en matière de vêtements), alors associons-les (uniquement en matière de cuisine, je persiste) ! Le résultat est superbe ! Ces escargots de pâte sont tellement jolis, on aurait dit une grosse fleur dans le moule à gâteau. J'ai donc rebaptisé ce chinois "Fleur de Chine" (ben oui, quitte à bousculer les conventions, allons jusqu'au bout du bout) !


Il faut d'abord préparer un levain : verser 10 g. de levure fraîche et 35 g. d'eau à température ambiante dans le fond de la cuve du robot. Ajouter 50 g. de farine. Mélanger à la spatule de manière à obtenir une petite boule de pâte bien ferme (ne pas hésiter à rajouter de la farine s'il le faut). Recouvrer le levain avec 350 g. de farine et laisser pousser 30 minutes près du radiateur.

Lorsque le levain a bien poussé (la farine a craquelé sur le dessus), mettre 1 oeuf (de 50 g.), 125 g. de lait à température ambiante, 40 g. de sucre semoule, 1 pincée de sel et 65 g. de beurre mou dans la cuve du batteur. Faire tourner pendant 15 minutes environ pour obtenir une pâte lisse et élastique qui se décolle des parois de la cuve.

Laisser pousser durant 1h30 près du radiateur (recouverte d'un film en plastique). La pâte va doubler de volume.

Verser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné. Abaisser la pâte pour qu'elle atteigne une épaisseur d'un demi-centimètre environ (0,457 cm pour être exacte).

Etaler à la cuillère le mélange composé des ingrédients suivants :
- 200 g. de pâte d'amande coupé en petits cubes,
- 100 g. de sucre semoule,
- 100 g. de pistaches moulues plus ou moins finement,
- 2 blancs d'oeufs,
- 1 poignée de canneberges séchées.

Rouler la pâte (comme un long escargot). Découper plusieurs boudins (environ 2 cm en moins que la hauteur du moule que vous prendrez). Les entasser dans un moule anti-adhésif (non beurré, non fariné) sans trop les serrer (les boudins se rapprocheront d'eux-mêmes en poussant). Faire lever l'ensemble 2 heures au moins, toujours près d'une source de chaleur et recouvert d'un film en plastique.

Préchauffer le four à 170° C en chaleur tournante pendant 10 minutes. Lorsque les boudins d'escargots (non, ce n'est pas une plaisanterie) ont bien levé, enfourner l'ensemble 25 minutes.

Démouler le chinois à la sortie du four et le recouvrir d'un simple glaçage au sucre (un peu de sucre glace, quelques gouttes d'eau, on touille jusqu'à obtenir un mélange un peu épais qui fondra à mesure qu'on l'étalera sur le dessus du chinois encore chaud). Laisser-le complètement refroidir avant de déguster. Attention, c'est l'étape la plus difficile. Marie-Claire propose différentes solutions, à vous de choisir celle qui vous inspire le plus;-).


Je profite de ce billet pour remercier les 2 gourmands et me prêter au sympathique petit jeu auquel ils m'ont invitée en me taguant (rien à voir avec des graffitis, je me suis renseignée ;-) ).

D'abord, je dois mettre une photo de Miette à l'âge du jour de son anniversaire... Etant née un 7 novembre, je dois donc exhiber une photo de moi à 7 ans. Faire un chinois fut plus facile ! Je n'ai pas de photo de ce temps-là, pas que l'appareil photo n'existait pas encore, mais pas loin ;-). Alors voici une photo de mon bébé à 7 jours.


Quel est mon métier ? Je suis juriste.

Mes passions ? Les courses de limaces quand il pleut. La pâtisserie (quel scoop), écrire, lire, chanter, peindre, sauter dans les flaques, picorer les miettes, passer l'aspirateur (ça c'est une spéciale dédicace pour mon homme qui est persuadé que l'aspi, c'est mon hobby ;-)).

Mon dernier achat ? Pas très exotique, hein. Une boîte de lait 2e âge pour Bébé Miette.

Une chanson que j'apprécie particulièrement ? Une chanson douce de Henri Salvador. New soul de Yaël Naïm. Hallelujah de Jeff Buckley. Tatayoyo d'Annie Cordy ;-).

La musique que j'aime ? Les battements du petit coeur de mon bébé. Le ronronnement du chat (Elvis - oui c'est son nom - ronronne comme un roi ;-)). Quand mon mari joue du piano. Tout sauf les couinements d'apprentis chanteurs et les grincements d'instruments mal accordés.

Celle que je déteste ? La sonnerie du téléphone. Les très longues et répétitives leçons de la très jeune pianiste d'à côté (heureusement qu'elle n'est pas violoniste...). Enfin, faut bien qu'elle apprenne ;-).

Qui qui s'y colle maintenant ? Je souhaiterais partager ce tag avec :

- la Casserole Carrée
- Rosa's Yummy Yums
- Dorian (je t'épargne la question relative à ton métier, tu as déjà donné ! ;-))
- Mamina

... s'ils l'acceptent, bien sûr !

18 commentaires:

les chéchés a dit…

...on accepte avec plaisir de se livrer un peu...
j'aime bcp les petits pieds tout doux de bébé miette...
l'escargot moelleux va s'inviter dans ma cuisine, bidouillé version salée pour se glisser dans mon sac demain midi (et être grignoté très vite sur ma copie)
merci d'avoir pensé à nous, et pour les mots qui me font tant de bien sur mes dessins! merci!

Hélène a dit…

Je te découvre dans tes réponses. Mon homme aussi croit que j'adore passer l'aspi.
Le chinois a toujours beaucoup de succès. Je pense aux canneberges séchées la prochaine fois.

Snooky doodle a dit…

this look delicious. with Pistachios must be so yummy, Thanks for visiting my blog. I understand French a bit but i m not good at writing it. sorry,

natalia a dit…

Ciao Miette !Your escargot is really delicious !! How old is your baby now ! I love the foot !Love

les 2 gourmands a dit…

on découvre également que tu as plein d'humour !!!! c'est cool!! et on partage ta souffrance face à l'apprentie pianiste qui a un clone au dessus de chez nous !!!!

Elra a dit…

Mieete, this look delicious... and I love anything that has pistachios in it. And the photo of your baby is stunning, who took that photo?
Cheers,
Elra

Rosa's Yummy Yums a dit…

Une superbe brioche! Merci pour le tag!

Bises,

Rosa

clémence a dit…

MAGNIFIQUE et ces parfums me plaisent beaucoup...

Mamina a dit…

Te lire a été un régal... je vais essayer, cette fois-ci, vraiment de répondre à ton tag... j'oublie tout le temps, ça doit être ma mémoire qui flanche vu mon grand-âge.

Dorian a dit…

Merci de m'avoir soulagé du métier ,-) ! Je m'occupe de ta demande avec plaisir ! Par contre je voudrais être sûr que tu vas bien compte tenu du curieux choix d'une de tes chansons qui me laisse soucieux... tatayoyo... heuuuuuu

Miette a dit…

Merci à tous pour vos commentaires !

Natalia : my baby is almost 9 moths old. Hands of time run so quickly...

Elra : it's my hubby ! Very nice picture, I totally agree with you !

Flo Bretzel a dit…

Chinois, je ne sais pas pourquoi mais dans tous les cas, j'adore ça. Quand à mon dernier achat, c'est aussi du lait du 2ème âge pour Bretzel Junior!

Amal a dit…

bravo! joli chinois bien original! joli blog aussi.. bonne soirée

lory a dit…

ohhh,il y aaussi un petit pied à croquer....trop mimi!
ton chinois est sublime!

Doria a dit…

Ta brioche est très gourmande avec de très bonnes saveurs !
Bonne journée, Doria

heidileon a dit…

Hi Dear,

I loved your little *game*.

Guess what, I love, love, love les chanson de Henri Salvador aussi :-)

Beautiful recipe, beautiful post. I always find your writing so amusing!

besos

Anonyme a dit…

je te découvre via palais des lys et je suis conquise
http://ciboulette-cannelle-et-compagnie.overblog.com
bz patmamy

Audrey de FLAGRANTS DÉLICES by tambouillefamily a dit…

miam miam ce chinois, faut vraiment que j'en fasse un à la pistache !!! il est très très beau !!! pour les canneberges je n'ai pas encore testé ... une amie m'a donné des baies de goji, je pense tester dans une recette de C. Lignac que j'ai trouvé dans le dernier magasine ... affaire à suivre !

tes images me donnent envie d'un goûter tardif !!!!!